Les artistes

RUN édition zéro : place aux artistes Valer, Vince, Alëxone et Franc Volo.

Valer

Dans tout l’Est de et ses pays frontaliers, Valer s’est fait connaître par le biais de La Smala Crew, l’un des collectifs les plus productifs des années 2000, dont il est le fondateur et dont les fresques gigantesques, entre autres, ont marqué les esprits des amateurs de graffiti. Aussi à l’aise en lettrage qu’en figuratif, il crée principalement des oeuvres très techniques, composées de lettres implosives, compressées, torsionnées, placées sur des décors réalistes.

Plus d’informations : www.valergraffiti.com

Vince

Après des années consacrées au graffiti, l’artiste spinalien Vince a expérimenté différents procédés artistiques, dont est ressorti un mode d’expression atypique : l’illustration à la bombe de peinture noire et au chalumeau, appliqués sur des assemblages de morceaux de cagettes. Le minimalisme de cette technique demande, en l'absence de couleurs et d'outils dédiés aux nuances, une grande maîtrise de la transcription des ombres et des textures des visages.

Sa nouvelle œuvre sur la résidence autonomie Mouilleron : les six portraits, réalisés au pochoir en monochrome, mettent en valeur les traits principaux des visages. Ils nous rappellent que les marques des années sont belles, et que chaque visage porte une histoire. Cette œuvre revendique également l'idée qu'il y a de la vie dans l'enceinte de bâtiments auxquels on ne prête généralement pas attention.

Plus d’informations : collectionsiparticuliere.com

Alëxone

Alëxone c’est avant tout un style facilement reconnaissable dès le premier coup d’oeil. Jeux de couleurs, de matière, personnages atypiques, jeux de mots, décalage... le jeune trentenaire oscille entre poésie urbaine et timide majesté.  Ses personnages surréalistes sont mis en scène dans un monde coloré et déjanté où règne une folie douce. Pingouins auréolés, chevaux cracheurs de feu, et autres chiens aux yeux barrés composent un bestiaire loufoque et chaotique. 

Si l’on ausculte le talent d’Alexone au microscope, on trouvera dans ses oeuvres l’influence du graffiti, la culture pop, la bande dessinée ou encore l’art byzantin et l’illustration. Loin de l’hommage indocile, Alëxone convoque autant les icônes du quotidien que les grandes peintures, le tout avec une touche d’humour et d’ironie que l’on retrouve dans le titre de ses oeuvres.

Plus d’informations : www.alexone.net

Franc Volo

« Franc Volo » mon nom d’artiste et pseudo d’usage est né de l’amour inconditionnel pour un vieux cheval qui fut le compagnon de mes joies et mes tourments… Cela fait 30 ans que je porte son nom ou qu’il me porte… je ne sais plus très bien en fait… Peut-être est-ce ma jeunesse plutôt punk, anarchiste et anarchique qui m’a petit à petit amenée à décliner mon travail autour d’une certaine perception jamais gratuite de la nonchalance et de la provocation.

On peut entre autre croiser dans mon bestiaire humain des corps aux multiples attitudes intimistes dans leurs contextes usuels. Je transforme l’apparence humaine en matière accessible dénuée de protocoles. Ma motivation principale est de faire partager par la peinture de l’émotion, de la passion, de l’affection, du souvenir, du rêve et du fantasme, quelque soit leurs degrés..

Plus d’informations : francvolo.com

Informations annexes au site